INTERVIEW OLTRE IL GUSTO ÉDITION PRINTEMPS 2024

Credits :
Beyond Taste – Oltre Il Gusto Magazine – Edizione Primavera 2024.

Margaux :
Pouvez-vous en dire un peu plus aux lecteurs sur la « Photographie de Visites Virtuelles » ?

La création d’une visite virtuelle pour un hôtel implique de capturer et de présenter une expérience complète et immersive de l’intérieur de l’hôtel et de ses équipements par des moyens numériques. Cela peut être réalisé en utilisant un équipement photographique spécialisé et des logiciels pour assembler des images panoramiques ou en utilisant des caméras à 360 degrés. La visite virtuelle permet aux futurs clients d’explorer virtuellement différents espaces de l’hôtel, y compris les chambres, les halls, les restaurants et autres installations.

Les avantages d’une visite virtuelle pour un hôtel incluent le fait de fournir aux futurs clients un aperçu réaliste des logements et des équipements, les aidant ainsi à prendre des décisions plus éclairées lors de la réservation. Elle améliore la présence en ligne de l’hôtel et peut servir d’outil marketing puissant, surtout à une époque où de nombreux voyageurs se fient à Internet pour rechercher et planifier leurs voyages.

Pour créer une visite virtuelle efficace pour un hôtel, il est essentiel de se concentrer sur des visuels de haute qualité, une navigation conviviale et l’intégration d’éléments interactifs. Cette expérience immersive peut contribuer de manière significative à attirer et à engager les futurs clients, ce qui peut finalement augmenter les réservations et la satisfaction de la clientèle. Les visites virtuelles facilitent une exploration approfondie d’un espace, offrant aux clients potentiels une perspective détaillée.

Margaux : Quels ont été les catalyseurs ou qui vous ont inspiré à devenir photographe professionnel ?

Les facteurs qui ont motivé mon incursion dans le monde de la photographie professionnelle sont le résultat d’un mélange d’influences et de rencontres personnelles. Tout d’abord, mon engagement avec le monde visuel vivant lors de mes activités artistiques en tant que jongleur m’a inculqué une appréciation pour la capture de moments de manière distinctive.

De plus, les interactions avec des photographes talentueux, leurs portfolios et les récits véhiculés à travers leurs images ont joué un rôle crucial dans la formation de ma perspective. Ces personnes, associées à ma propre exploration de la photographie créative, ont intensifié mon enthousiasme pour cette forme d’art.

La perspective de se démarquer dans un domaine concurrentiel et la possibilité de raconter des histoires à travers mon objectif ont émergé comme la force motrice derrière ma décision d’entamer une carrière de photographe professionnel.

Margaux : Que cherchez-vous lorsque vous entrez dans un projet de photographie virtuelle ? Quels sont les éléments clés qui attirent votre attention ?

Dans le paysage actuel, les hôtels sont confrontés à l’impératif de se distinguer de la concurrence. Mon objectif est de collaborer avec des hôtels de luxe partageant des valeurs communes, telles qu’une profonde appréciation pour le détail, l’esthétique, un service exceptionnel et un engagement inébranlable à améliorer l’expérience client globale.
Les hôtels demandent de plus en plus de visites virtuelles, c’est pourquoi j’ai choisi de me spécialiser dans ce domaine. Le pouvoir transformateur des visites virtuelles devient évident une fois expérimenté.

En regardant vers l’avenir, j’imagine que chaque hôtel adoptera le concept de la visite virtuelle, facilitant leur transition numérique. Le pouvoir transformateur des visites virtuelles devient clair une fois que vous les avez expérimentées vous-même.
Sur réception d’une demande, ma première étape consiste à solliciter une liste des lieux à photographier et une date. Fort de mon expertise accumulée, je peux déterminer précisément le nombre de panoramas nécessaires pour un projet d’hôtel complet. L’objectif n’est pas seulement de produire de nombreux panoramas, mais de les capturer de manière stratégique dans des endroits clés, en veillant à ce qu’ils fournissent suffisamment d’informations et évoquent un sentiment d’enchantement. Cela implique souvent un timing, comme attendre le coucher du soleil dans des chambres spécifiques.

De plus, une communication efficace avec les équipes informatiques est cruciale pour un hébergement sans heurts de la visite virtuelle. Je vais plus loin en proposant une interface personnalisée alignée sur le site web et la marque de l’hôtel, garantissant une expérience cohérente et immersive pour un impact maximal.

Margaux : Que trouvez-vous le plus efficace lors de la mise en œuvre d’un plan marketing pour les futurs clients qui conduira à des réservations dans de grands hôtels de luxe ?

Dans l’élaboration d’une stratégie marketing réussie, je crois fermement au rôle pivot des visuels convaincants, en particulier les visites virtuelles et la photographie, aux côtés d’autres matériaux de communication essentiels. L’intégration fluide et la cohérence de ces éléments sont primordiales pour présenter une narration unifiée et engageante pour les clients potentiels.
Malheureusement, l’industrie a été témoin de cas où des photographies de haute qualité coexistent avec des visites virtuelles médiocres, semant le doute chez les clients potentiels. Le défi réside dans la capacité à discerner l’authenticité de l’expérience présentée. Cela pose une question cruciale : que peut-on vraiment croire lorsque l’on est confronté à de telles disparités ?

La tendance des consommateurs contemporains révèle une dépendance croissante aux visites virtuelles d’hôtels, une exploration numérique offrant un aperçu tangible de l’expérience client à venir. Cette évolution représente une tendance rassurante alors que les clients cherchent à se familiariser avec l’ambiance et les offres avant de s’engager dans une réservation.

Les visites virtuelles que je conçois sont conçues pour une diffusion généralisée, étant partageables sur des plateformes importantes comme Facebook, Google et même Booking.com. De plus, j’adapte des matériaux promotionnels spécifiques pour des plateformes telles que LinkedIn et Instagram, garantissant ainsi l’adaptabilité et la résonance auprès de divers publics. Ce contenu sur mesure sert de base à l’élaboration d’une campagne marketing véritablement efficace, originale et interactive.

Une observation remarquable est que la durée pendant laquelle un client passe immergé dans une visite virtuelle est en corrélation positive avec la probabilité de conversion – les convainquant de faire une réservation. Cela souligne l’importance de créer un contenu captivant qui attire non seulement, mais aussi maintient l’engagement des publics, favorisant une connexion qui transcende une simple rencontre visuelle.

Pour autonomiser davantage les clients, j’ai mis en place un système leur permettant d’héberger leur propre site. Cela leur donne un accès direct à des statistiques précieuses, offrant des informations sur le comportement des utilisateurs et l’interaction avec la visite virtuelle. Une telle transparence améliore l’expérience client, alignant la stratégie marketing sur une éthique centrée sur le client.

Margaux : Maintenant, pour passer à autre chose, parlons de votre lieu de naissance et d’éducation, et des circonstances qui ont motivé votre déménagement à Lyon, en France ?

J’ai passé mes années de formation en France, où j’ai développé une fascination précoce pour le roller, suivi d’un intérêt pour le skateboard et finalement le snowboard. Tout en poursuivant un diplôme en informatique de gestion au niveau BTS, j’ai découvert ma passion pour le jonglage, ce qui m’a poussé à m’inscrire dans une école de cirque avec l’objectif d’entamer une carrière artistique.

Pendant une partie significative de ma vie, j’ai travaillé comme jongleur en Italie, tout en assumant simultanément des responsabilités pour ma famille, avec un accent particulier sur le soin de mon fils. À l’âge de 35 ans, j’ai pris la décision de retourner en France et de me lancer dans une carrière de photographe indépendant.

Pour me démarquer, je me suis immédiatement plongé dans la création de photographies imaginatives, élargissant mon intérêt pour inclure les planètes puis les visites virtuelles. C’est pendant cette période que j’ai croisé le chemin de mon partenaire, Pascal Reynaud, ce qui m’a amené à me recentrer et à me spécialiser dans le domaine des hôtels de luxe internationaux.

Margaux : Parlez-nous de vos projets de voyage personnels pour 2024…

En 2024, mon projet en cours avec la Cour d’Appel de Lyon persiste, offrant une opportunité d’explorer le patrimoine, s’alignant parfaitement avec les valeurs inhérentes à l’industrie hôtelière.
Mon intention est d’étendre cette initiative pour englober d’autres cours d’appel à travers la France. Parallèlement, dans le secteur hôtelier français, je persiste à diffuser des informations et à faire avancer mes activités, en mettant un effort concerté pour sensibiliser aux stratégies marketing.

De plus, j’étends activement ma portée à l’international, en collaborant avec des marques de renom telles que Hilton, Marriott, et divers établissements indépendants.
Sur le plan artistique, je suis sur le point d’initier un projet de création de planètes à Nice, ajoutant une autre dimension à mes recherches créatives.